Après une très grande polémique lancée par des hommes politiques américains, l’application Absher, présente sur le PlayStore ainsi que sur iTunes, restera bel et bien en ligne. L’application, réservée aux habitants d’Arabie Saoudite, permet de géolocaliser les femmes en temps réel et d’être averti par SMS en cas de mouvement géographique, notamment en cas de sortie du territoire.

Cette application, qui semble en tous points contraire aux principales libertés fondamentales, a profondément choqué l’opinion, mais devrait rester sur le catalogue des deux géants.

L’application permet de géolocaliser les femmes en temps réel

Le principe de l’application est de permettre la géolocalisation des femmes, ainsi que de programmer une alerte SMS en cas de mouvement de l’une d’entre elles. L’application a été déployée sur le PlayStore ainsi qu’iTunes, en Arabie Saoudite, sous un prétexte de sécurité des familles. L’application doit, officiellement, permettre au gouvernement ainsi qu’aux chefs de famille de garantir la sécurité de leurs membres. Or, l’application peut tout à fait être utilisée à des fins d’espionnage… et d’intrusion dans la vie privée.

Une enquête menée par Google a déterminé que l’application ne contredisait pas les conditions générales de la marque

Face aux différentes critiques, le CEO de Google a ouvert une enquête qui vise à déterminer si l’application est contraire ou non aux principes de la marque, ainsi qu’à ses conditions générales. L’enquête, aussi étonnant que cela puisse paraître, a conclu à l’adéquation entre les conditions générales du PlayStore et l’intérêt de l’application. Cette dernière restera donc en ligne, malgré les nombreuses critiques que l’on peut trouver sur la notation de cette dernière.

Absher permet de géolocaliser les femmes en Arabie Saoudite