Changer de travail : et si reconversion professionnelle était synonyme de bonheur ?

Changer de travail : et si reconversion professionnelle était synonyme de bonheur ?

Choisis un travail que tu aimes, et tu n’auras pas à travailler un seul jour dans ta vie
Confucius

Aimer son boulot, ça n’a pas de prix
Moi

Comme vous l’avez deviné, cet article ne parlera ni de Confucius, ni de moi, mais de la reconversion professionnelle. Qui n’a jamais eu envie, un jour de lassitude extrême, de plaquer une vie professionnelle devenue pesante pour s’offrir un changement radical ? Qui ? Pas vous, puisque vous êtes là, à me lire.

Et pour votre information, sachez que vous n’êtes pas seul puisque 9 personnes sur 10 admettent y avoir déjà pensé un jour !

Pourquoi changer de métier ?

Tout le monde a une bonne raison ! Marre du boulot et de batailler avec votre chef, vos collègues, pour un boulot qui a perdu son sens. Assez du banquier qui vous rappelle sans cesse que c’est le bon moment pour renflouer votre compte (vous planquez encore de l’argent sous votre matelas vous ?). Ou, tout simplement, vous êtes saturé du quotidien, étouffant par sa répétition, et d’un seul coup vous comprenez que ce n’est plus la ritournelle du bonheur… Bref, ras le stress !

Parfois ce peut être un accident de la vie qui bouscule la routine : perte d’emploi, divorce, maladie, disparition d’un être cher…

Il devient alors primordial de redonner du sens à la vie, celle que l’on mène tranquillement depuis des lustres et qui d’un seul coup nous pèse. Et dans ces moments de questionnement, le travail occupe une place non négligeable puisque nous y passons en moyenne 8 heures par jour.

Bien souvent, le besoin de “se réaliser” pointe le bout de son nez après une ou deux décennies bien remplies : les études, la vie professionnelle, familiale, les enfants qui ont grandi plus vite que prévu… Et nous voilà, en périphérie de la crise de la quarantaine, tutoyant le bore-out, voire le burn-out, comme un vieil ami.

Et si autant de gens ont envie un jour de sauter le pas, c’est parce que les générations qui bougent aujourd’hui (ou qui en ont envie) sont celles qui n’ont pas connu le plein-emploi. Depuis les années 80, avec le chômage grandissant, il est de bon ton de garder son travail quand on en a un. Même si c’est un travail alimentaire pas très épanouissant, et même parfois bien loin du niveau de qualification, plus élevé que le poste occupé.

D’autres ont réussi à exercer le métier qu’ils voulaient, mais, au fil des années, l’envie a cédé la place aux contraintes. L’évolution du poste, au gré de la société ou des marchés, a favorisé l’érosion de la motivation.

Comment devenir blogueur

Le changement, c’est maintenant ?!

Et si la solution était de changer de vie ? De naître une seconde fois en osant, enfin, réinventer sa vie professionnelle ?! J’ai une bonne nouvelle pour vous : c’est possible ! Tout est possible, et peu importe votre âge, votre niveau d’étude ou votre situation. Il ne sera jamais trop tard pour vous lancer et une multitude de solutions s’offrent à vous.

Vous savez déjà ce que vous voulez faire ?!

Je me rappelle avoir lu le témoignage d’un homme qui disait : “ petit, je voulais être boulanger. Mais j’étais bon en maths… Il avait donc été contraint à faire des études d’ingénieur pour finalement comprendre, après une brève carrière dans un bureau d’étude, que ce n’était définitivement pas sa voie. Il avait alors tout remis en cause pour concrétiser son rêve de gosse et devenir boulanger”. Et il en était heureux.

Et vous ? Que vouliez-vous être : fleuriste, potier, naturopathe, dessinateur, infirmier ou bien encore le boss hyper cool d’un magasin de décoration ?
À moins que vous ne veniez de découvrir un métier qui semble fait pour vous ?
Go ! À l’aide d’Internet et des organismes cités ci-dessous, vous trouverez la formation et le parcours à suivre.
Et vous pouvez également contacter directement l’organisme ou l’école qui la dispense. Ils sauront vous aiguiller.
La reconversion professionnelle est facilitée depuis quelques années et faire ces démarches ne vous fera plus passer pour un hurluberlu.

Vous ne savez pas encore quelle est votre voie ?

Ce n’est pas un frein à un changement de vie. Vous pouvez faire un bilan de compétence. A l’issue de celui-ci vous saurez quels sont les points forts et les atouts de votre profil. Avec l’aide de votre consultant vous pourrez plus facilement analyser le marché de l’emploi et déterminer ce vers quoi vous devez vous diriger. Ce bilan, ainsi que la question du financement d’une formation ou de votre reconversion, peut se faire également via votre compte personnel de formation (CPF).

N’hésitez pas à consulter les nombreux organismes qui existent et dont le but est de vous aider dans cette démarche> et ce, que vous soyez salarié ou en recherche d’emploi :

  • l’OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) de votre entreprise
  • le Greta
  • l’Afpa
  • le CNAM
  • les CCI
  • l’Agefiph
  • Pôle Emploi

Vous pouvez également demander une validation de votre expérience professionnelle (VAE) afin d’obtenir une certification qui vous permettra d’évoluer vers d’autres postes et ainsi booster votre carrière.

Quelques conseils pour aller plus loin

Le parcours pour changer de métier, n’est pas facile tous les jours, et vous devez avoir une bonne motivation pour aller jusqu’à la réalisation de votre projet. Mais votre rêve en vaut sûrement la peine.

Ne partez pas trop vite car il faut tenir la distance. Marquez une pause si besoin est.
Et si en plus vous avez le soutien de vos proches cela vous aidera dans les moments de doute. Car il y en aura, c’est normal, ne vous découragez pas.

Soyez enthousiaste, croyez en vous et surtout autorisez-vous à vous faire confiance ! C’est INDISPENSABLE.

Statistiques :

  • Plus de 60% des salariés se reconvertissent pour être en accord avec leurs valeurs ou pour exercer leur passion.
  • Plus de la moitié pour retrouver un équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle.
  • Et ce, toutes catégories et tous secteurs confondus.
  • Mais j’ajouterai que 100% de ceux qui l’ont fait ont osé !

La reconversion professionnelle

Un oiseau perché sur un arbre n’a jamais peur que la branche se brise, car sa confiance n’est pas dans la branche, mais dans ses propres ailes
Auteur inconnu

Alors si l’envie de changer est là, construisez-vous un futur où partir au travail vous rendra heureux.

Magali Bergeret
Rédactrice Web