Comment gérer la trésorerie d’une entreprise ?

Comment gérer la trésorerie d’une entreprise ?

La gestion de trésorerie d’une entreprise est une tâche qui peut se révéler très ardue sans une bonne maîtrise. Elle permettra à la société de contrôler le niveau de cette trésorerie. Pour assurer cette gestion, il est nécessaire de comprendre son fonctionnement et sa composition.

Comment fonctionne la trésorerie ?

La trésorerie représente la somme restante sur le compte en banque de l’entreprise. Le solde de celle-ci peut être négatif ou positif. Pour une bonne gestion, le responsable doit vérifier les détails concernant le fonds de roulement. Ce qui est indispensable à l’exploitation de la société. Il doit également se porter garant sur la gestion des financements externes de cette dernière. Enfin, pour assurer la liquidité de l’entreprise, elle doit avoir un plan de trésorerie. Qu’elle soit à long ou court terme, les prévisions qu’elle apportera seront utiles pour anticiper et régler les soldes de l’organisation. Cette liquidité permettra aussi de rassurer les fournisseurs et les clients de l’entreprise sur sa bonne santé financière.

Il faut également analyser les flux de trésorerie de l’entreprise. Ce flux est un indice de performance financier sur les entrées et sorties d’argent dans la société. Cela se fera dans une période déterminée. Cet indice permettra une évaluation sur l’état de l’entreprise par rapport à sa rentabilité. Cela a pour but de déterminer la politique de financement et d’investissement adéquate pour celle-ci. Effectivement, en optimisant ce flux, les chances que l’entreprise a de réussir augmentent considérablement. À cause de cela, elle sera moins dépendante envers les banques et pourra économiser des intérêts.

La composition de la gestion de trésorerie

La gestion de trésorerie se sert des ressources à la disposition de l’entreprise pour déterminer le financement de son besoin en fonds de roulement. La ressource la plus utilisée est l’affacturage qui se réfère à un encaissement des commissions sur une cession de créances. Il dépend du montant de la somme utilisée pour le financement. Ensuite, il y a les titres de créances qui peuvent être négociables. Elles sont émises sur des marchés réglementés et sont des droits à durée limitée. Enfin, la ressource peut être un financement bancaire qui servira d’avance pour la trésorerie. Pour la sécurité de ces ressources, un accompagnement professionnel est requis.

Concernant les entreprises qui disposent d’un excédent de trésoreries, les placements sur les marchés existants sont la meilleure option. Pour la gestion de trésorerie Rennes, l’idéal est le placement en circuit bancaire. Ce choix est justifié par plusieurs raisons. Premièrement, sur les taux des banques qui sont très bas pour pouvoir faire un investissement à moyen terme. Ce placement se fait souvent sur des comptes à terme ayant une durée minimale. Ces comptes sont entretenus par des taux fixes. Ensuite, le placement en banque est sécuritaire pour l’entreprise, car elle aura toujours des liquidités à sa disposition. À part ces investissements dans les institutions financières, les transactions avec les fournisseurs sont aussi une option pour l’entreprise. Leur paiement se fera au comptant, ce qui entraînera plus de rentabilité sur les excédents de trésoreries. Ce cycle court de placement permettra à la société de percevoir des remises en termes de rentabilité.

Laisser un commentaire