Comment vendre des parts en SCPI ?

Comment vendre des parts en SCPI ?

Investir dans la pierre avec les scpi de rendement permet d’obtenir plusieurs avantages. En ne citant que l’excellent taux de rendement ou la progression des valeurs du patrimoine, ce placement séduit toujours. Toutefois, en cas de besoin, les investisseurs ont la possibilité de vendre leur part. Pour ce faire, cet article vous orientera d’ailleurs vers tout ce que vous devez savoir.

SCPI à capital fixe : comment vendre ses parts ?

Plusieurs raisons comme le besoin de capitaux ou d’autres imprévus peuvent pousser les investisseurs à vendre leurs parts en SCPI. Si vous avez choisi une société civile de placement immobilier à capital fixe, quelques notions sont à retenir. En général, la vente de parts s’effectue par un marché secondaire. La société de gestion qui se charge de la scpi s’occupe de cette procédure. Elle vérifie d’un côté les demandes d’achats de parts et recense de l’autre les porteurs qui souhaitent en vendre. Ainsi, il est tout à fait évident que le prix de la vente variera en fonction de l’offre et de la demande.

Quelques démarches conditionnent la vente de parts dans une SCPI à capital fixe. Le vendeur est tenu de remplir un formulaire mentionnant le nombre de parts à céder. Il doit également y indiquer l’adresse de la société de gestion et le prix minimum. Valable pour un an, ce document reste susceptible de modification ou d’annulation. Si au bout d’un an, il n’y a pas encore d’acheteur, l’associé peut renouveler sa demande. Le cas échéant, un ordre de vente sera alors exécuté. 

SCPI à capital variable : comment procéder à la cession de ses parts ?

Les démarches à suivre sont plutôt simples en matière de cession de parts pour une SCPI à capital variable. Le porteur doit recourir à la société de gestion afin que cette dernière puisse racheter ses parts. En moyenne, le prix fixé va plus ou moins de 10% de la valeur de la reconstitution de la SCPI. Ce montant de rachat est connu et publié pour le bon déroulement de la procédure. 

S’il existe beaucoup de demandes de souscriptions qui répondent à l’offre du porteur, il y aura remboursement des parts. Dans le cas contraire, la société de gestion a la possibilité d’installer un marché secondaire. Ce dernier permettra dans de rares situations de vendre l’immeuble si les demandes de retraits augmentent. Pour cela, le délai de la revente variera de deux semaines à plusieurs mois.

Le bon moment pour vendre ses parts en SCPI

Bien que cela reste faisable, la vente des parts en scpi nécessite quelques conditions. Ainsi, il est important de déterminer le bon moment. Vous devez respecter le délai minimum de détention avant de procéder à la cession. Pour la SCPI fiscale, surtout le SCPI Pinel, cela va de 6 à 12 ans. Quant à la SCPI assurance vie, la durée minimale est de 8 ans.

Comme il s’agit d’un marché financier, il est mieux d’attendre la hausse des flux pour vendre ses parts en SCPI. Plus les demandes d’achats augmenteront, plus vous avez la chance de céder au plus vite vos parts avec de meilleurs prix. Si cela vous convient, vous pouvez procéder à la vente après avoir touché le dernier loyer. En effet, le versement vous évitera de vous trouver dans des conditions défavorables. 

Laisser un commentaire