La nouvelle semble s’officialiser d’heure en heure. Le nouveau venu du smartphone, Huawei, envisage de déposer plainte contre le gouvernement américain pour obstruction à son développement économique. Depuis plusieurs mois, Huawei fait l’objet d’un scandale international selon lequel, les smartphones seraient utilisés par le gouvernement chinois à des fins d’espionnage.

Si la plupart des états du monde ont donné consigne à leurs ressortissants d’éviter les produits Huawei à titre préventif, les Etats-Unis ont interdit toute utilisation par leurs gouvernements fédéraux.

Huawei objet de toutes les discordes en matière d’espionnage

Il est vrai que cette affaire d’espionnage n’aura pas porté chance au (futur ?) géant du smartphone, Huawei. L’entreprise mise en effet son développement sur la production de smartphones haut de gamme à des prix défiant toute concurrence. En 2018, si Samsung restait de loin la marque mondiale préférée des utilisateurs de smartphone, Apple a bel et bien failli se faire doubler par le chinois Huawei. La situation ne s’est peut être pas produite grâce à la polémique qui aura marqué l’entrée sur le marché du constructeur.

Le gouvernement américain au centre de la polémique sur Huawei

Face à cette polémique, le gouvernement américain a strictement interdit aux administration fédérales d’utiliser des produits de télécommunication Huawei, craignant par là même un espionnage de grande ampleur par le gouvernement chinois. Une décision qui n’a pas plus à la marque, laquelle aurait décidé de déposer plainte contre les Etats-Unis d’Amérique en raison du manque à gagner ainsi créé. Ce sera donc la justice américaine qui sera chargée de trancher sur ces faits, et par extension, sur la réputation que doit avoir le géant chinois en Amérique. Si la justice déboute Huawei, cette décision risque de sonner la fin de la marque.

Un véritable enjeu pour Huawei : le développement de la 4G et de la 5G

Donald Trump a récemment annoncé par Twitter qu’il envisageait de développer rapidement le réseau 4G et par la suite, le réseau 5G, sur le territoire américain. Pour ce faire, il a sollicité les entreprises américaines auxquelles il a demandé d’être particulièrement réactives. Cela dans le but d’éviter d’avoir recours à des mesures de protectionnisme étatique visant à protéger l’économie américaine. La plainte déposée par Huawei peut également avoir un enjeu économique futur : si le géant chinois compte s’investir activement dans la concurrence concernant la 5G, comment pourrait-elle se développer en Amérique si la vente de ses produits est interdite ?

Huawei envisage de porter plainte contre le gouvernement américain