Quels sont les rôles d’un commissaire aux comptes ?

Quels sont les rôles d’un commissaire aux comptes ?

Le commissaire aux comptes est un intervenant externe à l’entreprise qui est extrêmement compétent pour les questions de fiscalité, de comptabilité et de gestion d’entreprise. Une société n’est pas toujours obligée de faire appel à ses services, mais il est apprécié de le faire pour la certification qu’il apporte en termes de tenue et de transparence des comptes. Focus sur les rôles d’un commissaire aux comptes.

Prise en compte des spécificités de chaque entreprise

Même si le rôle est identique, le travail réalisé par un commissaire aux comptes est différent en fonction du statut juridique de la société. À titre d’exemple, les structures juridiques d’une SAS sont différentes de celles d’une SARL, donc les règles qui s’y appliquent le sont aussi. Les règles sont différentes pour leur mode de rémunération et pour les régimes fiscaux adaptés par chaque entreprise. Le commissaire aux comptes doit déjà mettre en œuvre une de ses compétences : discerner le travail dédié à chaque société.

Contrôle de la qualité des procédures mises en œuvre

Il revient au commissaire aux comptes de s’assurer de la qualité des procédures mises en œuvre dans une entreprise. Ces dernières concernent, par exemple, les stocks, la facturation et/ou les contrats de travail. Ce contrôle de qualité doit se faire dans une optique de sécurité aussi bien pour l’entreprise que pour ses partenaires, à savoir les banques, les fournisseurs, les actionnaires, les salariés, etc.

Contrôle des comptes annuels, de la régularité et de la sincérité des comptes

Connaître la situation économique exacte de l’entreprise est important. Bien qu’externe et indépendant vis-à-vis de la société, le commissaire aux comptes a accès à la totalité des mouvements financiers. Il certifie que les comptes sont effectués de manière régulière, qu’ils sont de bonne foi et qu’ils représentent la situation financière réelle de l’entreprise.

Contrôle de la sincérité du rapport de gestion

Tous les rapports de gestion et les bilans fournis aux dirigeants et aux actionnaires passent entre les mains du commissaire aux comptes. Il s’assure de la transparence de ces rapports et bilans afin de donner par la suite son avis sur la santé financière de l’entreprise. Il soumet aux dirigeants des rapports qui permettent à ces derniers de détecter les failles de leur gestion. Ces rapports servent également à prévenir ainsi des situations qui pourraient être financièrement délicates.

Intervention sur les événements au cours de l’évolution de l’entreprise

Une entreprise peut faire appel à un commissaire aux comptes dans le cas de changement dans l’évolution de la société. Parmi ces événements ponctuels figurent une augmentation du capital, le paiement du dividende en actions ou la certification du bilan de fin d’année dans la perspective de distribuer des acomptes sur les dividendes.

Contrôle de l’égalité des associés

Il revient au commissaire aux comptes de vérifier l’égalité effective entre les associés de l’entreprise. Selon les statuts, les dividendes versés à la fin de chaque exercice doivent être répartis de manière juste. Cette vérification est d’autant plus importante pour les commissaires aux comptes des SAS. 

Laisser un commentaire