Vous pensiez que votre Samsung Galaxy S10 était sécurisé ? Il en est loin ! Les équipes de MobilFlip et Smartorld.it sont parvenues à contourner le déverrouillage par reconnaissance faciale en un rien de temps. Comment ont-ils fait ? Ils ont simplement présenté une photo du propriétaire du smartphone via… un iPhone !

Un appareil Samsung peu sécurisé

Contrairement à son homologue S9, Samsung a fait le choix de rabaisser la sécurité au minimum sur son Galaxy S10 et S10+. Le système de reconnaissance faciale fonctionne en 2D, comme c’était le cas sur le modèle S8, ce qui permet de déverrouiller ce dernier en présentant une simple photo devant l’appareil. À l’inverse, le S9 avait intégré un capteur d’iris et une reconnaissance 3D qui permettait de ne se déclencher qu’en présence du véritable propriétaire du smartphone.

Protéger ses données sur son téléphone

Cette petite expérience rappelle que même lorsqu’on se croit à l’abris, il est nécessaire de protéger les données que l’on utilise sur son téléphone. La reconnaissance faciale, qui est censé être une sécurité aboutie, peut parfois ne pas suffire et offrir des possibilités aux pirates.

Samsung Galaxy S10: Quand la reconnaissance faciale est trompée