Constatant un rythme cardiaque inhabituel au réveil, l’utilisateur d’une Apple Watch a décidé d’utiliser la fonction ECG (électrocardiogramme) que propose l’appareil. La montre connectée lui révèle alors un dysfonctionnement cardiaque. Grâce à elle, l’homme de 38 ans a pu prendre les mesures nécessaires et se rendre à temps à l’hôpital où il a été rapidement pris en charge.

La vie d’un homme de 38 ans sauvée grâce à l’ECG de l’Apple Watch

Cet habitant de Tours pourra être heureux d’avoir investi dans l’Apple Watch Series 4. Si l’homme est un grand fan des produits Apple depuis de nombreuses années, c’est avant tout pour leur réactivité et leur design. Mais aujourd’hui, c’est pour tout autre chose que le jeune homme remerciera indéfiniment la marque à la pomme.

Alors qu’il se réveillait, sa montre indiquait un rythme cardiaque anormal de 140 battements par minutes. Pris d’un doute, l’homme décide d’utiliser la fonction électrocardiogramme (ECG) de la montre connectée, ce qui a confirmé ses doutes : une anomalie cardiaque le mettait en danger de mort. L’homme s’est alors immédiatement rendu aux urgences les plus proches afin de confirmer le diagnostic réalisé par son Apple Watch.

Les urgences ont immédiatement pris au sérieux le diagnostic de l’ECG de l’Apple Watch

La dernière fonction de l’Apple Watch, disponible pour plus de 400€, intègre cette fonction ECG qui permet à de nombreux individus de s’en sortir la vie sauve. Grâce à un test simplifié, la montre connectée est capable de donner le résultat d’un ECG avec une précision de 98%, selon Apple. En réalité, le test est nettement moins complet que celui qui pourrait être effectué par un cardiologue (environ 10x moins complet). Cependant, l’Apple Watch permet déjà d’avoir une première idée en cas de doute.

Le réflexe qu’a eu cet habitant de Tours était parfait : en voyant le résultat de l’ECG d’Apple, il a décidé de se rendre immédiatement au centre hospitalier le plus proche où il a été pris en charge. Les médecins ont alors réalisé des tests complémentaires, qui ont mis en évidence l’anomalie cardiaque, et ainsi confirmé le diagnostic réalisé par l’Apple Watch. En outre, les secours ont étudié les enregistrements cardiaques effectués par la montre connectée pour savoir depuis combien de temps la crise avait commencé. Ils ont alors pu doser de la manière la plus juste possible les médicaments distribués à l’intéressé.

Une nouvelle alerte quelques jours après

Une fois la crise passée, les médecins ont pris un rendez-vous de contrôle 3 semaines plus tard. La situation semblait donc parfaitement rentrée dans l’ordre. Pourtant, environ une semaine après l’incident, l’Apple Watch de l’utilisateur indiquait encore que son rythme cardiaque était anormal. Cette nouvelle alerte était encore une fois correcte et justifiée : l’individu n’aurait pas pu attendre le prochain rendez-vous, et une nouvelle prise en charge par les urgences était justifiée.

Les nouvelles technologies au service de la santé

Les nouvelles technologies complètent de plus en plus les besoins en matière de santé. Tant dans le domaine de l’impression 3D que dans celui de la télémédecine, les exemples sont nombreux.

Il est aujourd’hui incontestable que santé et médecine semblent être le duo parfait pour assurer la sécurité des individus et réparer des situations jusqu’alors très délicates pour les médecins et urgentistes. L’histoire de ce jeune habitant de Tours, sauvé in extremis par son Apple Watch, en est une parfaite illustration.

À Tours, l’Apple Watch a sauvé la vie d’un habitant